Pension canine et féline Jura et Saône-et-Loire. Pension pour chien, pension pour chat,élevage, éducation canine, taxi animalier












Pourquoi acheter un chien LOF

 

Note Entre Chien et Nous : On dit d’un chien qu’il est L.O.F lorsqu’il est inscrit au Livre des Origines Français et donc considéré comme chien de race puisque ce livre répertorie les origines des chiens de races en France.

 

Géré par la SCC (Société Centrale Canine) le L.O.F. exige plusieurs critères d’acceptation comprenant entre autres la filiation du chien concerné, l’obligation du tatouage, et que bien entendu la saillie soit déclarée et la portée inscrite par l’éleveur auprès de la SCC.


Ce n’est pas par snobisme que l’on achète un chiot L.O.F. c’est-à-dire inscrit au livre des origines Français.

 

L.O.F le chiot, car ainsi pas de mauvaise surprise : on sait à quoi il ressemblera adulte et il respectera le standard de sa race en morphologie évidemment mais également en caractère.

 

L.O.F c’est une forme de label de l’éleveur, souvent passionné, qui fait son possible pour améliorer la race et qui tentent de réduire au maximum les risques des maladies héréditaires.

 

L.O.F s’avère souvent indispensable pour participer à des expositions canines, à des concours d’agility aussi.

 

L.O.F c’est la certitude de sa date de naissance, de ses parents, d’un chiot vendu à plus de 8 semaines obligatoirement voire 10 ou 12 semaines. Pas de risques non plus de troubles psychologiques pour un chiot enlevé trop tôt à sa mère et qui n’aurait pas appris les règles de la hiérarchie canine.

 

L.O.F = prix élevé, en êtes-vous sûr(e) ? Certaines animaleries profitent des effets de mode pour vous vendre un chiot plus cher encore qu’un éleveur ne le ferait. Savez-vous que certains éleveurs, vendent à des prix préférentiels, des chiots qu’ils estiment non-confirmables pour des critères de beauté mais dont le caractère, lui, est bon et c’est ce qui compte lorsqu’on cherche un chien de compagnie.

 

NON-L.O.F c'est aucune garantie de ce qu’il est et de ce qu’il deviendra. Aucun recours contre le vendeur si votre chiot a la taille d’un dogue alors que vous pensiez avoir un Yorkshire.

 

Alors, évitez les mauvaises surprises, encouragez un élevage raisonné ayant à cœur de perpétuer sa race dans le respect de ses chiens et du standard. Préférez le L.O.F.


Texte rédigé par Catherine Salembier Eleveuse familiale de Cavaliers King Charles

 



© 2014-2019 DOG SERVICES Domaine de la petite Baya • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias - Création de site internet dans le Jura
Plan du siteMentions légales